Document sans nom

...non a la drogue oui a JESUS

Je me nome KOKO Louis Kan de Bomini née d’une famille modeste et orphelin de père d’es l’age de un (1) an j’ais eu le privilège de faire la majeur partie de mon enfance en France ou très jeune j’ai fréquenté des Arabes qui m’on initier au haschich et a la cigarette. Mon oncle, que je considère comme mon père, émigre, résident permanent et homme d’affaire jusqu\'à la prospère avec le quel je vivais rencontra des difficultés .Il décida de venir monter une autre affaire au pays c’est ainsi que je me retrouvais chez ma mère après une longue période d’absence et habituer a un train de vie extravagant pour un garçon de mon age. Malgré son maigre salaire, ma mère a tous fait pour me mettre dans les meilleurs établissements Abidjanais. N’étant pas conscient, des nouvelles réalité aux quelles j’étais confronter j’ai intègre un cercle d’amis compose de fils de bourgeois qui avaient pour seul objectif de faire la fête dans les restaurants, maquis et discothèques les plus huppes de la place. C’est alors que les vices que je traînais jusque la se son multiplier .je passais du haschich et la cigarette a la cocaïne, sexe, whisky et héroïne sans oublier les enfetamines sans les quels je ne pouvais fermer l’œil. Pour assouvir donc mes besoins il me fallais beaucoup d’argent j’étais pour ainsi dire obliger de voler a la maison comme mes amis qui eux avaient des parents très riche. Je me rappelle une fois avoir voler de l’argent dans une boite de chaussures chez mon oncle, argent que je n’ai même pas pris la peine de compter. J’appris plus tard que c’était un acompte qu’il avait reçu pour la vente d’un véhicule. Ayant arrêté l’école a cause de la drogue j’ais vendu tous les bijoux et objets précieux de ma mère, je n’avais plus rien et toute mes relation qui me tendaient la main couraient de grand risque car je les volais aussi .Jetais devenus misérable et rejeter de tous sauf de ma mère qui est chrétienne et qui n’a jamais cesser de croire que le changement étais possible, chose que je ne comprenais pas (que DIEU la bénisse). N’ayant plus d’opportunité a la maison pour assouvir mes besoins de droguer qui grandissais jour après jour j’étais devenus l’instrument du diable en grandeur nature en passant du vol a l’étalage et l’agression pour m’installer dans l’escroquerie, et je vivais toutes ces activités au quotidien .Ayant deja fait la prison je fréquentais les ghettos, je ressentais un grand vide et j’étais très misérable moi qui auparavant étais envier de tous. Puis un jour j’ai rencontre un de mes ex complice de vol qui a été libère de la drogue et a eu sa vie complètement transformer. Il me raconta comment en prison il a connu JESUS a travers le ministère de REMAR et insister sur le fait que JESUS m’aime et qu’il a la possibilité de changer ma vie, avant de partir il m’a demandé de faire comme lui en me donnant un prospectus que je mis aussi tôt dans ma poche. Quand j’ais vu le changement, la paix intérieur qu’il exprimait a travers sa personne cela m’a fais l’effet d’une bombe et j’ais voulu ressentir cela mais mon heure n’étais pas encore arrivé. Puis un jour cherchant dans mes vêtements si je n’avais pas oublier une cigarette je tombe sur un prospectus ou il es écrit non a la drogue oui a JESUS automatiquement je me suis rappeler de la paix et la liberté qui animais le visage de la personne qui m’avais donner ce prospectus .je décida donc le jour même de rentre a REMAR pour être délivrer de la drogue et ce n’est que un mois plus tard pendant un culte au sein de cette congrégation que j’ais senti la présence et l’appelle de JESUS. J’ai donc pris la ferme décision de lui donne ma vie et de l’accepter comme seigneur et sauveur personnel .Depuis lors DIEU glorifie son nom au devant de ma personne malgré la difficulté car le diable n’est as content d’avoir perdu une âme. Si tu es dans la même situation et que tu viens de prendre un engagement avec JESUS médite le livre de : 2 PIERE 2 V20-22 Ne fais pas comme le chien qui retourne a se qu’il a vomis, soi ferme dans ta décision. Rappelle toi aussi d’un conseille de DIEU le père dans le livre de la GENESE 4 V7 Afin de dominer sur le pêcher et pour finir je voudrais partager avec vous chers lecteurs un secret qui m’a été donne par un ancien. JOSUE 1V 8 QUE DIEU VOUS BENISSE Et qu’il nous donne la force de continuer l’œuvre

inforemar

Nos partenaires