Document sans nom

Jubilé de la Côte d'Ivoire

Une proclamation. Une conférence inaugurale. Puis un discours ouverture prononcé par la première Dame, Simone GBAGBO. Ce sont les principales activités qui ont rythmé la journée du 17 aout 2010, consacrée au\" colloque sur le jubilé à Abidjan ; une activité intellectuelle de réflexion qui s’inscrit dans le cadre de la célébration du jubilé par les chrétiens protestants et évangéliques de Côte d’Ivoire. Avant de prononcer l’ouverture du colloque, Mme Simone GBAGBO a dessiné en 12 points, avec les participants, la société qu’elle projette pour l’Afrique en général et pour la Côte d’Ivoire en particulier. C’est une nation qui a la crainte de Dieu ; un pays profondément paisible et sécurisé ; où règnent la justice, l’intégrité, l’honnêteté, la rigueur et l’amour de la patrie ; une Côte d’Ivoire qui maitrise et fait développer la science et la technique ; et qui devra être prospère riche et libre ; parce que possédant sa propre flotte maritime et aérienne. Ce pays que dessine Simone GBAGBO, elle la veut bien aménagé, bien équipé en infrastructure, en eau, électricité, téléphone, ses systèmes sanitaires, éducatif doivent être bien développés. Avec toutes ses dispositions, la Côte d’Ivoire devra être un pays modèle, la locomotive des nations du monde, un pays prospère qui nourrit chacun de ses habitants et être le grenier du monde, c\'est-à-dire une grande nation sportive et culturelle disposant d’une monnaie forte. Cette nation, selon la première Dame, ce sont les chrétiens qui devront être à l’origine de son avènement. Pour cela, elle estime que le chrétien doit faire la politique. Selon Mme GBAGBO parce que les chrétiens sont le sel de la terre, ils doivent être dans le peuple, impacter, influencer les politiques. Avant l’intervention de la première Dame, Dr Nielbien Jean Baptiste professeur de Théologie Biblique et systématique président de la fédération évangélique de Côte d’Ivoire (FECI) a prononcé la conférence inaugurale du colloque. Le thème lui a permis de dégager la \"Responsabilité de l’Eglise dans l’émergence d’une Afrique nouvelle à l’heure du jubilé. Dans son exposé l’homme de Dieu a présenté un tableau sombre de la situation politique, économique et sociale de l’Afrique. Il a relevé le paradoxe d’une Afrique dotée de ressources, mais pauvre. Puis il a appelé l’église à quitter l’idéalisme des préceptes pour contribuer à l’émergence d’une Afrique digne. Outre les temps forts des activités du colloque qui commence ce 17 pour s’achever le 19 aout, il y a eu des séances de louange et d’adoration. Après la fin du colloque prévu pour le 19 aout, il y aura la grande célébration du jubilé au stade Félix Houphouët Boigny à Abidjan, en présence du Chef de l’Etat. Les festivités marquant la célébration du jubilé par les chrétiens protestants et évangéliques de Côte d’Ivoire ont commencé le vendredi 30 juillet dernier, par des veillées éclatées sur toutes les régions de Côte d’Ivoire. Le 6 aout, il y a eu la grande veillée de prière, la veille du 7 aout Dans la perspective de cette célébration, a été formée la commission nationale du jubilé pour les églises protestantes et évangéliques de Côte d’ Ivoire. C’est cette commission qui pilote toutes les activités d’organisation.

Source : Direction de la Communication Auteur :


21me édition 2008 de l'école des disciples


Marche pour Christ à Yopougon


Marche Pour Christ à Jerusalem

Nos partenaires